lundi 20 août 2007

Roadtrip et covoiturage

Mon premier grand roadtrip m'avait amené avec trois copains à traverser une bonne partie de l'île de Vancouver puis à explorer la Sunshine Coast, entre villages hippies et concerts déjantés. J'avais adoré ces heures de voiture au milieu de nul part, à refaire le monde avec des gusses sérieusement agités du bocal.

En souvenir de ces roadtrips au pays des caribous, il m'arrive encore de faire du covoiturage lors de mes traversées Paris-Province. Le résultat est souvent surprenant ! En plus des avantages de partager les frais d'essence et de péage, les rencontres valent souvent le détour. Le covoiturage, c'est écolo, mais c'est aussi une vraie expédition ethnographique.

La preuve en est, lors de notre dernier voyage entre la Vendée et Paris, nous avons pris en charge deux gars complètement différents : un jeune auditeur, pur produit d'école de commerce et un réalisateur de documentaires indépendant, passionné par la politique culturelle dans le Cuba communiste. Le voyage a été pour le moins intéressant et nous n'avons pas vu passer les quatre heures et quelques de route !

Pour les ceusses qui cherchent une voiture pour descendre en week-end dans le sud ou pour ceux qui cherchent de la compagnie pour partager un long trajet, il existe plusieurs associations de covoiturage en France. La cotisation est souvent minime pour les passagers et gratuite pour les conducteurs (le prix d'un trajet Nantes-Paris revient à 16 € pour un passager), bien moins cher qu'un trajet en train. Nous passons généralement par Allo-Stop, qui propose aussi du covoiturage à destination de l'Europe ou du Maghreb. Un moyen économique, écologique et sympathique de se déplacer !

0 commentaires:

Météo


Archives du blog