mardi 21 octobre 2008

Burn After Reading

Vancouver est une ville de cinéma, surnommée Hollywood North. Nombre de tournages ont lieu dans les rues du centre-ville et autres lieux choisis et l’une des activités favorites des pré-ados du coin c’est le “celebrity-spotting”, il y a même des sites Internet dédiés à ça, notamment celui de l’office du tourisme de Vancouver. On peut aussi repérer les tournages de films dans l’espoir de se faire embaucher comme figurant (regarde Mamie, je joue dans un vrai film !!), pour ça aussi, la magie d’Internet opère. Tiens, en ce moment il y a même un tournage à deux rues de chez moi, à l’intérieur du Nevermind, bar où l’on déguste habituellement burgers et bières.

Du coup, Vancouver se targue d’avoir d’excellentes écoles de cinéma et de non moins excellents festivals de films de tous horizons, tiens, d’ailleurs en ce moment c’est le festival du film Brésilien. Comme il pleut beaucoup à Vancouver, aller au ciné fait partie des petits plaisirs des gens du coin. Pop-corn beurré et puant compris. Avec un carte de membre on peut profiter de tarifs réduits pour aller voir des tas de petites productions obscures de cinéastes indépendants…. Ou pas.

On peut aussi aller se cramer des neurones supplémentaires en allant voir des grosses productions Hollywoodiennes pour intellos fatiguées. C’est précisément ce que nous avons fait hier soir, nous avons enfourché nos vaillantes montures, mis nos casques aérodynamiques et avons foncé dans la nuit pour aller voir « Burn After Reading », le dernier opus des Frères Cohen. J’ai toujours eu un faible pour leur humour décallé, un régal en ce temps de « politiquement correct » aseptisé. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant rigolé en regardant un film ! John Malkovitch est exceptionnel et Clooney lui rend bien la réplique. J’aime pas trop Brad Pitt, mais là, dans un rôle de demeuré fini, il était savoureux. En voilà une bonne façon de commencer la semaine (surtout qu’après le ciné il y avait les lasagnes fraîches de Nadia et son gâteau chocolat-banane).

Pas de film ce soir,j’ai piscine avec Laure (soyons fous faisons du sport, quelle horreur !). Je boude le yoga: les Vancouvérites avec leurs joggings Lululemon[1] , leur culte de la santé à tout prix (yoga et compléments diététiques bios inclus) me fatiguent un peu en ce moment. Là aussi l’aseptisation guette. Vive la vodka et les tartes au citron, libérez les chai latte « with fat » ! Hasta Siempre !



Vancouver is a movie city, dubbed Hollywood North, A lot of shootings happen around downtown and other chosen spots. One of the favorite activity of the tweens here is « celebrity spotting », you can even find the best locations to watch these strange animals on the Tourism Vancouver website. You can also spot where the shootings are happening in the hope to play a small part (Look grandma, I’m in a real movie!), for that too, Internet operates its magic. Right now, a movie is being shot two streets from my place, in the Nevermind, a bar best known for beers and burgers.

Vancouver boasts its quality film schools and great international film festivals. By the way it’s the Brazilian film festival right now. Since it rains a lot here, going to the movies is part of the local culture, as much as stinking buttery pop-corn. With a membership card, you get to see a bunch of independent, obscure movies… or not

You can also lose more neurons by watching Hollywood blockbusters for the intellectually tired. Its precisely what we set out to do yesterday evening. We mounted our bikes, adorned our aerodynamic helmets and cruised into the night to go ans see « Burn after reading », the latest flick by the Cohen Brothers. I have a soft spot for their caustic sense of humour in these times of sanitized « politically correct ». It had been along time since I had laughed that much watching a movie! John Malkovitch was stunning and Clooney played his part pretty well. I don’t usually like Brad Pitt, but seeing him play a moron was hilarious! A great evening, since the flick was followed by Nadia’s fresh lasagna and banana-chocolate cake.

No movies tonight, I’m off to the pool with Laure (wouhou ! Let’s get a workout, crazy!) I’m neglecting yoga, too many Vancouverites, with their Lululemon outfits and their cult to the « all-healthy » way of life (yoga and organic nutrition complements included) are getting my nerves. Sanitizing again are we? Hail for vodka and lemon tarts, free the « fat » chai lattes! Hasta Siempre!



[1] Espèce de truc informe qu’elles portent toutes, sensé cacher les derrières trop dodus, coûtant un oeil.

0 commentaires:

Météo


Archives du blog