dimanche 18 janvier 2009

Promenades du samedi: de la brume au soleil - Saturday walks, from mist to sun

On me demande parfois pourquoi le blog s’appelle « des orques dans la brume », c’est en fait un clin d’œil à mes premiers voyages en BC, où je venais passer plusieurs mois de l’année à étudier le chant des orques au milieu des brumes du nord de la province. J’ai gardé de cette époque une certaine affection pour le calme cotonneux des jours de brouillard, où le temps semble suspendre son vol, nous laissant tout le loisir de rêver de nous évader vers d’autres mondes imaginaires ou non.

Cette dernière semaine, Vancouver s’est drapée dans un manteau de brouillard, ravivant mes souvenirs de journées passées à marcher dans la forêt rendue presque silencieuse par les brumes épaisses. Ce samedi, le zhom et moi avons enfilé nos chaussures de marche pour aller nous perdre un peu dans la nature.

Nous avons conduit dans le brouillard jusqu’à Deep Cove, et avons erré sans but, le long de la mer, à admirer un kayak perdu dans la brume et profitant de la chaleur de Honey’s pour y déguster un truc chaud et quelques douceurs (Honey’s est réputé pour ses doughnuts mais ses Danishes et ses muffins rhubarbe-fraise sont aussi délicieux !)





Ensuite, nous avons mis le cap vers le sommet de Mount Seymour, la route tourne et tourne au milieu d’une forêt de pins odorants et tout à coup on émerge de la brume pour découvrir un soleil radieux et un monde comme posé sur les nuages. Pas de snowboard aujourd’hui, juste une petite balade pour admirer le paysage et faire le plein de vitamine D sous la caresse des rayons du soleil.




Retour sur la route, nous redescendons vers le Lynn Canyon, histoire de prolonger la balade par une plongée mystique dans une forêt nimbée de brume, percée ça et là de rayons de soleil. Les sentiers sont encore pas mal glissants avec les restes de neige et de glace de la fin de l’année. La forêt ruisselle d’eau et la Lynn river rugit plus bas. La promenade est vivifiante car étrangement il fait ici bien plus froid qu’au sommet de Mount Seymour.



Le soleil entame sa descente vers l’horizon, nous profitons de ces dernières heures pour aller jusqu’à Horseshoe Bay, là aussi la brume couvre tout, nous prenons tranquillement la petite route du bord de mer pour admirer les maisons en équilibre sur les falaises et les petites communautés nichées dans les recoins de la côte.




Une belle journée pour se remplir les poumons d’air frais et se dégourdir les jambes avant une nouvelle semaine de travail intense et un voyage à Prince George pour le zhom. Le reste des photos de notre journée dehors est posté ici.





I am often asked why this blog is called « orcas in the mist », it is a little reference to my first trips to this province, where I used to spend several months studying orca calls in the mists of northern BC. From those days I have kept a soft spot for calm misty mornings, where the time seems to be suspended, leaving us all the time we need to dream and escape to other worlds, imaginary or not. This week, Vancouver was lost in the fog, bringing back memories of long walks in the forest, almost silent in the mist. This Saturday, my geek and I decided to go hiking, spend some time getting lost in nature.We drove in the fog to Deep Cove, and walked along the shoreline, admiring a lone kayaker in the mist and stopping by Honey’s to have a hot drink and a bite (Honey’s is well known for its doughnuts, but the danishes and rhubarb-strawberry muffins are also delicious)


We then headed for
Mount Seymour, the road twists and turns among the pine forest and suddenly we emerged from the fog under a radiant sunshine, discovering a world above the clouds. No snowboard today, just a little hike to admire the scenery and take in some Vitamin D.

We then hit the road again to head to
Lynn Canyon, hiking in the misty forest, with mystical rays of sun pouring from the canopy. The trails were still pretty slippery with the rest of snow and ice. The forest seemed to be awash in melting water and the Lynn river was roaring below. The hike was refreshing as the temperature was strangely cooler here than at the top of Mount Seymour. The sun started its descent on the horizon.

We took advantage of the last hours of the day to head to Horseshoe Bay,where the fog covered everything. We took the old seaside road to admire the houses perched on the cliffs and the cute communities nestled in the nooks and cranies of the coast. A beautiful day to take in a lot of fresh air and get some exercise before an intense week of work and a trip to Prince George for my geek. All the pics of our day are here.



7 commentaires:

dick shaver a dit…

est-ce vrai que le brouillard est très fréquent par chez toi ? j'imagine un climat avec de brusques changements dans une même journée (d'après mon expérience du québec et du maine en nouvelle-angleterre) style brouillard le matin, soleil vers midi, puis neige l'après-midi...cela invite à de belles ballades revigorantes et aux chocolats chauds

Nicolas a dit…

Que vous soyez enveloppés tous les deux sous la fraîcheur de la brume, ou bien à un autre moment de la journée baignés de lumière sur un sommet enneigé, le plaisir semble aussi fort. La nature fait tant de beaux cadeaux que tu dépeins d'une manière si merveilleuse: avec tes mots et tes descriptions aussi précises et riches que poétiques, et avec des super photos (d'autant plus appréciées par moi que j'adore la montagne en général). J'aurai plaisir à relire cette promenade "de la brume au soleil" pour y découvrir d'autres richesses sémantiques et d'autres trésors cachés dans la musique des mots, que je n'ai pas encore découverts lors de mes premières lectures. Et c'est avec joie que je regarderai encore (sur ton blog de photos ou sur flickr) ces photos du Mount Seymour, du Lynn Canyon, etc...

Loutron Glouton a dit…

Oui, la BC est une province très brumeuse, et très humide, un peu comme la Bretagne. Le brouillard se lève souvent à midi pour faire place à un beau soleil... ou à des averses de pluie! Finalement assez peu de neige, sauf en altitude, mais ça n'empêche pas de se boire un chocolat chaud :-)

Loutron Glouton a dit…

Salut Nico,

Oui, nous avons bien pensé à toi et à tes promenades à Chamrousse et autour de Grenoble :-) Marcher dans la montagne ça fait un bien fou !
Bises à toi et aux loupiots!

Julien a dit…

Dodiiiiiiiiiiiiiiiie!

La BD de Maé va être publiée chez MARABOUT vers le mois de mai!!!!!!!!!!!!!

Bonne année à tous les 3

Gucci

(je sais, ça n'a rien à voir avec les promenades du samedi, mais bon...)

Loutron Glouton a dit…

Mon Gucci, tu penses bien que j'ai déjà passé une pré-commande pour la BD de Maé!! On est trop fans ici!

anthropopotame a dit…

Whaouh ! C'est plus beau que le bois de Vincennes !

Météo


Archives du blog