jeudi 26 février 2009

La montagne ça vous gagne.. ou ça vous perd ! Mountains win you or lose you!

La neige s’est remise à tomber et les températures aussi. Ce matin le jardin était couvert d’une fine pellicule blanche. Avec la neige est arrivée la nouvelle d’un fait divers tragique: un skieur Québécois et sa femme se sont perdus pendant 9 jours dans la montagne et n’ont été retrouvés qu’aujourd’hui, lui s’en sortira mais elle est décédée au cours de cette triste aventure. Le débat fait rage dans la petite communauté de Golden d’où sont partis les skieurs, la gendarmerie royale n’aurait pas demandé une équipe de recherche assez tôt, malgré le signalement de plusieurs signaux de SOS dans la neige par des skieurs et par un pilote d’hélicoptère.

Beaucoup de personnes viennent en Colombie-Britannique pour les paysages spectaculaires et pour l’accès aux Rocheuses, un terrain de jeux fantastique pour les amateurs de glisse et de randonnée mais aussi un milieu difficile. La montagne n’est jamais un lieu à prendre à la légère. Le temps peut changer brutalement et les conditions météo peuvent souvent provoquer une perte d’orientation. Les services de secours en montagne sont d’ailleurs très réputés ici et ont beaucoup de boulot l’hiver !





Pour les deux skieurs en question, la malchance a certainement joué : ils avaient quitté leur hôtel le matin même, signalant leur départ et laissé leur voiture dans un parking souterrain. Ils avaient leur propre matériel de ski, pas du matériel de location, ils sont partis hors-pistes, ne signalant à personne leur promenade. Les stations vérifient généralement tous les soirs que toutes les locations de matériel ont bien été rendues, qu’il n’y pas de véhicule solitaire sur les parkings et les hôtels vérifient généralement que leurs pensionnaires soient bien rentrés. Cela permet généralement d’envoyer des équipes de recherche très rapidement en cas d’absence d’un skieur ou d’un randonneur. La plupart des stations qui offrent des pistes de ski de fond, de raquettes ou de randonnées demandent aux usagers de signer un cahier pour signaler leur heure de départ et leur retour.

Bien entendu, il est facile, lorsque l’on a une certaine expérience de la montagne (c’était le cas de ces deux skieurs) ou même lorsque l’on se croit à l’abri, de faire fi de ces précautions de base et de partir hors-pistes sans le signaler à qui que ce soit. Malheureusement cette année, les cas de personnes expérimentées s’étant perdues dans la montagne ce sont multipliés, donnant des sueurs froides aux sauveteurs car les avalanches ont également été nombreuses cette année. Plusieurs de ces sauvetages sont cependant arrivés trop tard, la liste des morts cette saison s'élève à seize personnes, dont huit amateurs de skidoo (moto-neige) pris par une avalanche.

Il est bon de rappeler aux amateurs de montagne qui viendraient profiter des trésors de la région que nul n’est à l’abri d’un pépin, d’un changement brutal de temps ou d’une avalanche. Il convient donc de partir préparé au maximum, de vérifier la météo avant de partir et de prendre ses précautions pour signaler sa présence aux stations ou aux gardes forestiers.

La plupart des montagnards locaux suggère de toujours partir avec un sac à dos contenant au minimum les 10 choses suivantes :



  • Des vêtements de rechange
  • De l’eau et des rations de nourriture
  • Des allumettes ou de quoi démarrer un feu
  • Une bâche ou une couverture de survie ou au pire un sac poubelle pour les moins équippés
  • Un sifflet
  • Une trousse de premiers soins (MEC en fait de toutes petites qui ne pèsent rien et se glissent facilement dans le sac à dos)
  • Une lampe torche avec des piles supplémentaires
  • Un couteau
  • Une carte
  • Une boussole (ou un GPS pour les plus techos)

Ensuite, pour les plus aventureux, notamment ceux qui s’aventurent hors-pistes, les montagnards conseillent fortement d’être munis d’un kit d’avalanche (pelle, sonde etc…).

Ces précautions paraissent peut-être extrêmes pour une simple balade en forêt ou un petit tour en ski de fond ou en raquettes et pourtant, elles permettent souvent d’éviter des drames. Il m’est arrivé de me perdre en forêt une fois dans le nord, dans une zone très dense en arbres et j’ai passé pas loin de 7 heures à retrouver ma route. Le brouillard s’était brutalement levé et m’avait fait perdre tous mes repères dans une zone où il n’y a pas de sentiers balisés. Heureusement pour moi j’avais effectivement un sac à dos avec de la bouffe, de l’eau et ma lampe torche, la seule chose que je n’avais pas c’était la boussole ! Heureusement pour moi, le temps a fini par se dégager, le brouillard s’est levé et j’ai pu retrouver mon chemin jusqu’à la côte et de là me retrouver à mon labo sans trop de mal. Depuis j’essaie de partir avec un sac à dos « de précaution », juste au cas où.



En cas de doute, la majorité des stations offrent des dépliants avec une liste de règles de sécurité et ce qu'il faut prévoir avant de partir. Les magasins de sport comme MEC, Coast Mountain Sports ou The North Face offrent également des conseils lorsque vous achetez du matériel chez eux.



Snow is falling again and so are the temperatures. This morning my garden was covered in a fine blanket of snow. With the snow came tragic news: a skier from Quebec and his wife got lost in the mountain for 9 days and were only found today, he will make it but she died during their ordeal. Debate is rising in the small community of Golden, the RCMP would have not called the search and rescue teams soon enough, although several people had indicated seeing SOS signs in the snow.

A lot of people come to British Columbia for the spectacular scenery and for the Rockies, a amazing playground for those who love skiing or hiking. But the mountain is a rugged and difficult place and should never be underestimated. The weather can change very fast and changing forecasts can induce lost of orientation. Search and rescue teams here have an excellent reputation and loads of work during the winter months!

For those two skiers, bad luck probably prevailed: they checked-out of their hotel that morning, left their car in an underground parking, used their own gear (no rentals) and went out of bound without notifying anyone. Most of the ski resorts will check that all the rentals are back by nightfall and that there are no solitary vehicles on the parking. Hotels will generally check that their tenants are back as well. Usually this system allows resorts to send for a search and rescue team early on. Most resorts that offer back-country skiing or snowshoeing will ask people to sign a book when they leave and when they get back.

It is of course easy, when one is accustomed to the mountain (the two skiers were experience in back-country skiing) or just feeling safe to forgo these precautions and take off out of bounds without anyone knowing. Unfortunately this year, many experienced people got lost on the mountain, giving cold sweats to the search and rescue teams as avalanches have also been numerous. Sometimes they got there too late and this year the death toll is up to 16 people for the province, including 8 experienced snowmobilers who perished in an avalanche.

It is important to remind mountain lovers who wish to take advantage of the treasures of this province that no one is safe, accidents, weather changes or avalanches DO happen. You should then always be prepared, check the forecast and let ski resorts or park officials know when you’re going off in the back-country.

Local mountaineers recommend you always pack the following 10 items:



  • A change of clothes
  • Food and water
  • Matches or something to light a fire with
  • A tarp, a survival blanket or a garbage bag
  • A whistle
  • A First-Aid kit (MEC sells small kits that are very light)
  • A flashlight with extra batteries
  • A knife
  • A map
  • A compass (or a GPS for the techies)

For the more adventurous who wish to go out of bounds, mountaineers recommend you also pack an avalanche kit (probes and a shovel…)

Some may think these precautions are a bit extreme for a little snowshoe hike or some cross-country skiing but still, they sometimes allow you to avoid getting into too much trouble. I got lost once in the dense forest in the north of the province, it took me 7 hours to find my way back. The fog had suddenly fallen and I lost my orientation in a zone where there were no marked trails. Fortunately for me I did have a backpack with food, water and my flashlight. The only thing I was missing was the compass! Eventually the fog lifted and I was able to find my way back to the water and from there back to my lab. Ever since, I always pack a rucksack just in case.


In case you have any doubts, most ski resorts have little leaflets with security precautions and outdoor sports stores such as MEC, Coast Mountain Sports or The North Face , will offer advice on what to pack.

0 commentaires:

Météo


Archives du blog