vendredi 16 mars 2007

La moisson de l'espoir

Lors de son dernier passage à Paris en février dernier, Jane Goodall a déplacé les foules (2000 personnes à la Cité des Sciences). J'en profite pour parler un peu ici de son travail remarquable. Cette femme extraordinaire qui est à l'origine de ma vocation d'éthologue est une pionnière de la primatologie. C'est notamment grâce à elle que nous savons aujourd'hui que les chimpanzés sont capables de fabriquer et d'utiliser des outils. Mais c'est aussi une pionnière de l'écologie. Elle parcoure le monde pour parler de développement durable de de l'urgence de sauvegarder ce qu'il nous reste de biodiversité. C'est une femme de courage et de conviction qui influence chaque année des milliers de personnes. Outre son programme de recherche sur les grands singes, son institut finance aussi des projets de développement durable dans les petites communautés autour des grands parcs africains. Grâce au micro crédit ce programme permet à des familles d'avoir une meilleure existence tout en les impliquant activement dans la préservation de leur environnement.

Aujourd'hui Jane publie un livre sur l'alimentation et comment elle affecte notre environnement et notre santé. Ce livre est un véritable plaidoyer pour une écologie de l'assiette. Le lire changera votre façon de voir. Sans jargonnage, très simplement, elle nous donne les recettes d'une alimentation plus équilibrée, équitable et respectueuse de notre environnement. Elle nourrit notre espoir d'un monde vraiment meilleur et ça fait franchement du bien ! Il sera publié en français dès cette année mais pour les anglophiles je vous le conseille fortement :

0 commentaires:

Météo


Archives du blog