vendredi 25 mai 2007

Humeur brumeuse ...

Les derniers préparatifs du mariage et du grand départ se profilent et inévitablement les questions se bousculent dans ma petite tête... Mais bon, je connais bien cette sensation de vide qui précède le grand saut dans l'inconnu, et je sais que d'ici quelques jours, l'euphorie du départ reprendra le dessus.

Je n'ai toujours vécu que pour partir, peu m'importait finalement d'arriver quelque part... Alexandra David-Néel, qui restera, avec Ella Maillart, une de mes grandes sources d'inspiration, a écrit ces lignes qui me semblent tellement bien refléter ma perception des départs :

"Je suis ‘ partie ’ bien des fois, sans jamais ‘ arriver ’ et le grand départ, que chaque jour qui s'écoule rend plus proche pour chacun de nous, ne me conduira, j'en suis certaine, à aucun port définitif où l'on jette l'ancre pour toujours [...] Il n'est aucun être qui ne parte chaque jour et à chaque minute, consciemment ou non, pour quelque aventure. "...

Partie bien des fois, sans vraiment avoir envie d’arriver, saurais-je un jour trouver un port d’attache qui ne soit pas une construction fantasmatique de mon imaginaire… En attendant, j’emporterai une fois de plus dans mes bagages ces deux viatiques d’Alexandra : Voyage d’une parisienne à Lhassa et Sous une Nuée d’Orages ….

Pour le plaisir des yeux,ce pont qui enjambe la brume, pris par Véronique à Burrard inlet , qui symbolise bien cette humeur du jour…

0 commentaires:

Météo


Archives du blog