samedi 10 novembre 2007

Des ratons, des ours et des hommes ...

Les ratons-laveurs ont en commun avec les loutrons la gloutonnerie. Me voici donc bien obligée de leur consacrer, en toute amitié, ce petit post.

Les "raccoons" comme on les appelle ici, sont plutôt monnaie courante à Vancouver, on les croise à la plage (sur English Bay), autour de Lost Lagoon, à deux pas de Broadway (juste à côté de mon boulot), aux alentours des meilleurs stands de hot-dogs ou fouillant les poubelles les plus alléchantes. Ils font le bonheur des touristes, Japonais ou autres.

Mais les vancouvérites semblent eux beaucoup plus méfiants... Les "Bandidos" ont ici une bien mauvais réputation...
Selon une de mes collègues, ils seraient sournois et méchants, capables de bondir sur un pauvre chien sans défense pour lui lacérer sauvagement le museau, et on les auraient vu attaquer une vieille dame à un arrêt de bus. Un autre m'a dit que depuis qu'il avait croisé un raccoon dans une ruelle sombre, il ne sort plus sans sa bombre lacrymo, la bête aurait clairement eu l'intention de le mordre.Donc prudence... Mieux vaut admirer le fauve de loin ! Ils seraient capables de tout pour une fournée tiède de cookies et n'hésiteraient pas à entrer en toute impunité dans votre cuisine. Effrayantes ces bestioles j'vous l'dis moi !

Bref, encore un choc culturel pour le loutron glouton: les vancouvérites qui font si peu de cas des ours bruns qui fouillent leurs poubelles sont terrifiés pas des attaques de ratons-laveurs... Comme quoi, c'est pas la taille qui compte.... En tout cas je regarde à présent avec méfiance les petits bandits masqués qui se perchent en haut des arbres pour narguer les touristes ou qui sait... attaquer les toutous des blondes péroxydées façon Paris Hilton... On les comprend les pauvres bêtes, moi aussi ça me terrifie !!

1 commentaires:

Ludovic a dit…

Je crois qu'un des problemes est que les racoons ont plein de sales maladies degueulasses que tu peux choper par une simple griffure. Il faut donc tenir les gamins a distance, par exemple. Et puis y'a les coyotes aussi. C'est super dangereux Vancouver! Aaaargh!!

Météo


Archives du blog