dimanche 15 juin 2008

Fringants comme des Cowboys sur nos montures: v'là l'été !

Je me remets d'un weekend bien rempli mais ensoleillé ! Youpi ! L'été est là ! D'ailleurs, ce matin j'ai pu aller au boulot à vélo, en longeant Coal Harbour. Le pied !

Samedi, avec mon geek préféré,petit tour au marché de Granville avant de parcourir Kits dans tous les sens à visiter des maisons et à se casser le nez sur des "open house" déjà fermées. Trouver un trou de hobbit est parfois un vrai parcours du combattant ! Mais nous allons echainer les visites dans les semaines qui viennent. Nous avons, épuisés, fais un arrêt bien mérité par Death by Chocolate pour quelques douceurs sucrées...


Parce que c'est pas tout mais samedi soir c'était le Festival d'été Francophone de Vancouver. Le temps d'avaler une poutine typiquement québécoise devant le Centre Culturel Francophone et de croiser deux ou trois têtes connues et nous avons rejoint la foule qui se chauffait tranquillement en écoutant Bruno Pelletier (vous vous rappelez "le temps des cathédrales???", ben c'est le même, en mieux habillé). Mon geek a applaudi mort de rire à sa reprise du fameux temps des cathédrales, bizarrement couplé à une reprise des Feuilles Mortes de Prévert... Si vous me croyez pas, Stéphanie a posté une vidéo sur son blog et on y aperçoit mon geek applaudissant des deux mains !! (hé hé, il va me détester maintenant, je m'expose à des représailles là...)

Mais le clou de la soirée c'était les Cowboys Fringants, dont nous sommes de grands fans depuis nos premiers pas au Québec. Ils ont mis le feu à la foule de Québécois en délire, tout le monde a repris les chansons et même les vieux de la maison de retraite d'à côté (le cooncert était dans la rue) ont swingué en coeur. Une bonne soirée, malgré les deux ou trois préados boutonneux qui se sont mis une vilaine mine à la bière (je sais, c'est moche quand même...) et qui tentaient un pogo en ne tenant plus sur leurs jambes. Du coup yen a un qui a trouvé le moyen d'attérir à pieds joints sur ma cheville (aillllleuh !!). Je me suis vengée en lui flanquant quelques coups de coude bien sentis, à mon avis celui qui aura le plus de bleus ce ne sera pas moi ! Bon la bonne nouvelle de la soirée c'est que les Cowboys nous préparent un nouvel album ! Il faut avouer que sur scène, ils sont juste ENORMES ! Ils me rappellent un peu Rue de la gouaille, quand ils se produisaient dans les petits bars de Nantes : la même énergie et le même genre de performance délirante.





Dimanche matin, réveil en fanfare, le temps était toujours au beau fixe et on en a profité pour aller faire le tour du seawall avec Guiom et Nadia, en rollers et vélos, après un brunch rapide au Bojangles. Mais où se cachent les vancouvérites l'hiver ? Parce que là, avec un rayon de soleil et la chaleur, il y avait foule partout le long du seawall. Je vous raconte pas les pique niques élaborés et le matériel de ouf que ces Canadiens sont capables de sortir pour avaler trois merguez et deux bières... Evidemment il y avait étalage de viande pas toujours fraîche sur la plage et les poupounes étaient en force et en forme(s). A croire que tout Vancouver avait décidé d'envahir le West End !


Après avoir sué sur nos roues respectives on a finalement piqué une tête bien méritée dans la piscine avant d'enchaîner sur quelques parties de poker sur le balcon. (bouhouhou je me suis faite rincer par mon geek !!! Mais j'aurais ma revanche, gniark gniark!!!)


J'avais prévu de bosser un peu le soir mais après tout ça j'étais bonne à pas grand-chose... Bah! C'était sensé être la journée sans voiture dans le West End (d'où les vélos...) mais pour moi c'était la journée sans Excel...

0 commentaires:

Météo


Archives du blog