jeudi 4 décembre 2008

Des nouvelles du pays des Caribous: le parlement en stand-by jusqu'en janvier

L'annonce est tombée ce matin, après moults faux départs et rebondissements: la Gouverneure Générale du Canada a autorisé le Premier Ministre à suspendre le parlement jusqu'au 26 janvier prochain. Il pourra présenter une nouvelle version du budget et essayer de recoller les morceaux avec les membres de l'opposition. (Ca risque de ne pas être facile après les amabilités balancées hier soir sur le compte des Québécois du Bloc...).

Certains s'insurgent en disant que c'est une atteinte à la démocratie que de bloquer le parlement sous pretexte qu'il voterait contre le Premier Ministre. D'autres encore soupirent de soulagement car ils ne voulaient pas, mais absolument pas de Stéphane Dion (leader actuel des libéraux) come Premier Ministre. D'autres encore se réjouissent de n'avoir pas à retourner aux urnes et de n'avoir pas à faire face à la dépense représentée par une nouvelle élection.


La décision n'a pas du être facile à prendre pour Michaëlle Jean, la rumeur veut qu'elle n'apprécie pas du tout le sieur Harper.

Le fait est que cette crise a profondément ébranlée le pays. En mettant de l'huile sur le feu des relations entre souverainistes Québécois et le reste du pays (en particulier les Albertains), Harper a joué stratégiquement pour sauver sa tête mais surement pas pour sauver l'unité du pays.
Les électeurs sont de plus en plus désabusés et leur confiance envers leur système parlementaire vient de prendre de nouveau un mauvais coup. Il est à parier que le taux de participation aux prochaines élections fédérales sera très bas. Certains appellent du coup à un renouveau du leardership politique et surtout à un renouveau des partis.

Les plus cyniques avancent une théorie selon laquelle Harper a manigancé cette crise de bout en bout afin de dégouter davantage d'électeurs d'aller voter, ceci pour assoir son électorat de droite, plus conservateur. Une théorie à la Karl Rove en somme. Cette théorie n'est pas très rassurante pour les tenants de la démocratie...

J'avoue que la politique canadienne me laisse parfois bien perplexe !

0 commentaires:

Météo


Archives du blog