jeudi 19 février 2009

Manger du croco à Vancouver - Eating a croc' in Vancouver

Hé bien c’est fait, le geek et moi entamons notre 11ème année d’amours tumultueuses. Pour fêter cela dignement nous avions réservé une table au Crocodile, restau chic de Vancouver. J’en avais entendu beaucoup de bien, le chef étant un disciple du chef du Crocodile de Strasbourg. Après un an et demi de sushis, de Thaï, de Kenyan et autres spécialités exotiques, cela nous a fait une petite parenthèse de gastronomie typiquement française, matinée de quelques influences West Coast.

Une tartelette aux chanterelles et fromage de chèvre en amuse-bouche, puis un trio de saumons en entrée pour moi et un tartare de bœuf pour monsieur, suivi d’un carré d’agneau pour moi et d’un magret de canard et foie gras pour monsieur, un petit sorbet à la poire et à la liqueur en entremets et enfin, une tartelette fine aux poires et une crème brûlée pour terminer. Enfin, pour digérer tout cela, quelques crocodiles en chocolat ! Je sais, je sais, le menu a de quoi faire fuir les plus végétariens… Mais vu que nous ne consommons que très peu de viande le reste du temps, nous estimons avoir le droit à un petit écart de temps à autre.

Le repas était délicieux, le personnel très agréable et prévenant. L’expérience a donc été un succès. Pour une occasion spéciale, Le Crocodile est certainement une adresse à garder !
Du coup, après tous ces excès culinaires, heureusement que je vais au yoga ce soir, en bonne Vancouvérite !


So it’s done, my geek and I have just celebrated 11 years of faithful but tumultuous relationship. To celebrate this event, we had reserved a table at Le Crocodile, a fine restaurant here in Vancouver. The chef is actually a disciple of the chef of the original Crocodile restaurant in Strasbourg. After a year and a half of suhis, Indian, Thai, Kenyan and other exotic specialties, it was a nice change to switch back to fine French cuisine, with a few West Coast influences.

We started off with a appetizer: a fine chanterelle and goat cheese tartlet, than I tried a trio of salmon and the geek had a beef tartar, we followed with a roasted rack of lamb fo
Lienr me and roasted duck and pan-seared foie gras for the geek, we then had a light pear sorbet before trying the fine pear tartlet and the crème brûlée, we finished off with some crocodile shaped chocolates. The menu would probably disgust any vegetarian but as we don’t eat much meat the rest of the time…

The meal was delicious and the personnel very friendly and considerate. The experience was a success. For a special occasion, Le Crocodile is certainly a keeper!
To forget my excesses of last night, I am off to yoga tonight, like any good Vancouverite.

0 commentaires:

Météo


Archives du blog