lundi 2 mars 2009

Sortie raquettes et raclette avec les blogueurs francophones – Snowshoeing and raclette with the francophone bloggers

Nous étions neuf, partis de bon matin pour taquiner la neige. Nous avons fini la soirée plus nombreux, autour d’une délicieuse raclette.

Véronique avait lancé l’idée de faire une sortie raquettes lors du dernier apéro-blog. Nous avons été nombreux à soutenir cette belle initiative et à nous inscrire. Heureusement l’ami facebook nous a permis d’organiser la sortie sans accrocs et j’ai pu découvrir que l’un des blogueurs est aussi un de mes voisins !

Dimanche nous avons donc embarqué une partie de la troupe dans notre voiture de la
co-op pendant que Raphaël embarquait le reste du groupe dans son auto. Nous sommes arrivés au pied des pistes de Cypress sous un ciel un peu gris mais affichant de prometteuses taches de bleu. Une fois nos raquettes chaussées, nous avons pris les sentiers entre les arbres pour rejoindre la première étape du parcours, le Hollyburn lodge. Petit arrêt pour remplir les bouteilles d’eau, manger un petit bout et admirer des geais bleus de Steller et des geais gris ou « Whiskey Jacks » perchés aux alentours.

La troupe a repris son chemin entre les pins pour poursuivre l’ascension vers notre seconde étape, la Upper Warming Hut, où nous avons été accueillis par un soleil éblouissant et quelques Whiskey Jacks à l’affut de la moindre miette de pain. Parfait pour le petit pique-nique improvisé ! Ce matin pourtant, la météo ne laissait pas présager d’un aussi beau temps et nous avions simplement espéré échapper aux pluies torrentielles. Comme quoi la fortune sourit aux intrépides !



Une fois sustenté, l’ascension s’est poursuivie vers les limites des sentiers de raquettes. Une brume légère s’élevait entre les arbres, nimbant la balade d’une aura un peu mystique. Nous avons atteint le point « Q », aux limites du parc. L’occasion de fêter le soleil par une belle bataille de boules de neige ! Avec le temps qui se maintenait, personne n’avait envie de rebrousser chemin, nous avons donc quitté les sentiers de raquette pour nous aventurer sur les sentiers de randonnée du parc provincial, en l’occurrence sur le sentier Baden Powell, qui monte vers le sommet de cette montagne, le Hollyburn Peak. A mi-chemin, un tendon récalcitrant qui me travaillait depuis plusieurs jours s’est remis à me faire des misères. J’ai donc opté pour une petite balade en solo dans les environs, à l’écoute du chant des arbres, de la neige qui fond et des rares oiseaux. La forêt en hiver est un havre de paix pour l’amateur de nature, à peine dérangée par quelques randonneurs. Le reste du groupe a poursuivi l’ascension un peu plus haut avant de rebrousser chemin.



Nous avons entamé notre descente vers la station sous une pluie fine et dans un brouillard qui s’épaississait. Cela ne nous a pas empêché de profiter de certaines pentes raides pour se faire quelques glissades mémorables, nous ramenant aux joies des toboggans de notre enfance ! Nous sommes redescendus vers la station en suivant le sentier du parc provincial. A notre arrivée, le brouillard était devenu franchement épais et certains étaient trempés, mais nous avions le sourire car le soleil avait bien voulu nous faire la grâce de sa présence quelques heures ! Il était temps pour nous de rembarquer dans les deux autos, de faire un petit saut par le Liquor Store acheter quelques bonnes bouteilles avant de mettre le cap chez Raphaël pour une raclette.

Raphaël et Véronique avaient fait les courses chez les Amis du Fromage et au marché de Granville Island pour dénicher du bon fromage et un assortiment de charcuterie alléchant. Nos estomacs ont bien apprécié ce petit extra après nos efforts de la journée ! Nous avons fini la soirée aux chandelles, après avoir fait sauter les plombs mais la chaleur était bien présente et la soirée excellente ! Bravo en tout cas aux courageux qui s’étaient levés le dimanche matin ! (Notamment Francis qui a fait du Hot Yoga avant de chausser ses raquettes, et Laure qui a fait une ascension remarquable, avec son petit passager à bord !)
Les photos de la sortie sont
.


Nine francophone bloggers headed out for some snowshoeing on Sunday. Despite a rather depressing forecast, we persisted. We started off at the
Cypress resort and headed off to our first stop, the Hollyburn Lodge. We stopped for a snack and to fill up our water bottles. Some Steller’s blue jays and some grey jays or “Whiskey Jacks” were hopping around.

We then headed through the forest to our second stop, the upper warming hut. The sun greeted us up there and we had a really nice lunch while admiring the beautiful scenery.

Once again we started climbing towards the end of the snowshoe trail. A fine mist was rising from the trees, giving an eerie touch to the scene. We reached the end of the snowshoe trail, at point Q. There, the sun was still warm enough for us to engage in a snowball fight! None of us felt like heading back down so we headed to one of the provincial park trail, the
Baden-Powel trail, that leads up to the Hollyburn Peak. A bad joint that had been bothering me for several days starting aching really bad so I stopped midway for a little walk on my own, appreciating the silent forest, only disturbed by a few birds and the sound of snow melting. The group headed up a bit more before turning back.

By then, rain had started falling again and the fog was lifting. We headed back to the station on the Baden Powell, enjoying tobogganing down some of the steep slopes! Despite the rain and the fog, we were pretty happy of our hike and content that we had ignored pessimistic forecasts this morning.

We piled back in the two cars and stopped by a Liquor Store to pick up a few nice bottles of wine before heading to
Raphaël’s place for some “raclette”. Some other bloggers joined us there for a lovely evening. Véronique and Raphaël had shopped at the Granville Market for some nice charcuterie and at Les Amis du Fromage for the raclette cheese. Our stomachs were more than happy to indulge after a day on the slopes! We ended up having a candle-lit diner, having blown the fuses, but the atmosphere was warm and friendly. Anyways, congrats to those who woke up early on Sunday morning to head up the mountain, especially Francis, who did some hot yoga before putting on his snowshoes and Laure, who climbed up the mountain effortlessly, with her little passenger on board. The pics of the snowshoe trip are here.

3 commentaires:

Zac a dit…

Quelle belle idée de faire une sortie raclette qui se fini par une raquette... heu non c'est l'inverse :-)

Zac

Cliff a dit…

Allo vous autres, j'ai beaucoup de plaisir a regarder et lire ton blogue. il y a tellement de récit que j'ai pas encore fini de le lire, mais je le regarde a tout les jours et moi aussi j'ai été faire de la raquette cette semaine. Malheureusement ici au Lac St-Jean (quebec) nous avons pas une tel quantité d'oiseau, mais il y avait des traces d'orignal dans mon sentiers de raquette. de tout pour tout le monde dans ce pays.

Bye Denis

Anthony a dit…

Raaa la chance !

Nous aurions adorés être la, mais nous avons commencés le déménagement samedi et fini dimanche vers 8pm :(

Allez, plus que trois meubles et nous allons pouvoir vous inviter a manger :D

Météo


Archives du blog