mercredi 29 juin 2011

Il est temps de ralentir...

Hammock by mcwy
Hammock, a photo by mcwy on Flickr.

L'été arrive (peut-être) et avec lui la perspective de 3 semaines de vadrouille en douce France.

Ce matin, après une énième nuit à dormir moins de 5 heures, j'ai accusé un peu le coup. C'est bien joli de vouloir un maximum de chaos mais des fois ça revient vous mordre le derrière, comme on dit chez moi... La féministe en moi refuse de rester à la maison et préfère le tourbillon du boulot et des voyages mais tout au fond de moi il y a une petite part d'ombre qui se demande si tout compte-fait ça ne serait pas plus cool de rester tranquille un peu. Pas facile de trouver le juste équilibre... Mais ces derniers temps j'ai de nouveau envie de lire les blogs de mes bloggeurs et bloggueuses favoris et de prendre le temps de boire mon thé à la fenêtre en lisant les nouvelles du matin plutôt que de courir dès le lever et d'essayer de caser trois journées en une seule.

Il y a peu d'espoir que cela arrive maintenant mais bon, je me rends compte que ralentir le rythme ne me ferait pas de mal non plus, retrouver le plaisir d'écrire sur ce blog et retrouver le plaisir de passer du temps à jardiner.

Assister à des accouchements m'a permis de comprendre les vertus de la patience et du fait de prendre son temps. Du coup j'ai décidé de m'imposer une discipline d'escargot pour ces deux dernières semaines avant de partir, je vais annuler des évènements auxquels je voulais me rendre, passer plus de temps à boire des apéros de deux heures avec des amis (comme hier soir ! Merci Mimi et Guiom !) et me remettre à écrire au moins deux fois par semaine sur le blog. Tiens, une fois n'est pas coutume je vais même aller chez le coiffeur (truc de fou qui ne m'arrive généralement qu'une fois par an !).

Il est temps d'aller relire L'Éloge de la Paresse et de ressortir le hamac de sa malle. Il parait que ralentir c'est aussi bon pour l'environnement ! Allez, place au slow-life !

2 commentaires:

Johanne a dit…

Je te souhaite plein de courage et de patience avec toi-meme en ce cheminement! C'est une recherche qui dure toute la vie, j'ai l'impression, cette recherche du juste equilibre entre lenteur juste et vitesse. Chaque grand changement de vie entraine un reajustement pour que nous soyons bien dans l'equilibre delicat entre nos roles et aspirations. Et puis: je trouve que le souvenir du dernier equilibre reussi que nous avions avant un changement nuit fortement a l'ajustement nouveau: veut dire: nous evoluons et devons nous y faire a notre "nouveau moi", et la vie d'aujourd'hui plutot qu'essayer de recreer une vie d'il y a un an ou deux ou dix...

J'ai l'impression que tu es sur le bon cheminement, et je te salue pour ton courage de partager cette recherche avec tes lecteurs de blog!

Bisous!!!
Johanne

Loutron Glouton a dit…

Merci Johanne! Les femmes comme toi m'inspirent beaucoup dans mon tâtonnement :-)

Météo


Archives du blog