mercredi 2 novembre 2011

Halloween 2011 - Le retour de la citrouille humide !

Cette année Halloween tombait un lundi. Pas très pratique de prendre le bus pour aller au travail en déguisement... Les zombies, super-héros et autres DSK se sont un peu gelés les miches aux arrêts de bus...

Nous avons suivi la tradition et sommes allés choisir notre citrouille dans un "Pumpkin Patch" du coin. Le pumpkin patch est en général une ferme où l'on peut aller cueillir soi-même sa citrouille, acheter d'autres produits fermiers et jouer dans des labyrinthes de maïs. Il pleuvait des cordes dimanche matin et nous avons renoncé à conduire jusque dans la campagne. Heureusement pour nous il existe quelques "fermes urbaines" à proximité. Sans aller bien loi, dans Kerrisdale, on trouve le Southlands Heritage Farm qui offre même un minuscule marché de produits fermiers. A défaut de vraiment cueillir sa citrouille, les fermiers dispersent une pléthore de belles cucurbitacées dans le verger et chacun peut choisir en fonction de la taille et de la forme voulue:

 
 

 
Bon a cherché le troll (même pas peur !) mais on ne l'a pas vu...


Une fois la citrouille choisie, il faut la vider et la découper pour que le soir d'Halloween des tas de petits monstres viennent quêter des bonbons à  la porte. Le découpage de citrouille est un art que certains maîtrisent très bien et pour les geeks pas très doués comme moi il existe des tas de tutoriaux et de modèles sur Internet. Après avoir galéré un peu, je n'étais pas peu fière de ma citrouille de cette année:


Le geek s'était chargé d'acheter plusieurs kilos de sucreries chimiques pour les gosses (il refuse la nouvelle mode de donner des douceurs "santé" aux enfants, il dit que ça enlève tout le fun). Malgré tous ces préparatifs et l'état à demi-comateux de notre quartier, nous avons failli ne pas avoir assez de bonbons pour tous les gamins venus sonner à notre porte. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences ! Cette année on a été bien en peine de trouver des décorations sympas dans les jardins de nos voisins. A part la même bande de quelques hurluberlus qui transforment leur jardins en remake de films gore, les citrouilles se faisaient rares cette année.



 La superposition du crane dans son fauteuil et de la citrouille snoopy est un peu suréaliste...

 
A part les habituels brulés du lendemain qui auront tenu à allumer des feux d'artifices en les tenant dans leurs menottes, peu d'incidents à signaler... Quelques zombies venus de Occupy Vancouver auraient envahi les bureaux du centre-ville pour protester contre la convoitise des grosses entreprises et un magasin de Commercial drive s'est fait vandaliser pour avoir osé créer une vitrine gore avec une chambre à coucher ensanglantée. Visiblement l'humour noir n'est plus trop apprécié en ces temps de crise...

0 commentaires:

Météo


Archives du blog