lundi 16 février 2015

Le printemps de la déprime


J'ai éteint la radio ce matin. Moi qui la laisse souvent allumée toute la journée, j'ai éteint mon lien avec l'actualité et le monde. Trop de déprime et de mauvaises nouvelles en ce moment. Le monde semble tourner dans le mauvais sens et me donne une vilaine nausée de Coriolis... Par contre, au jardin, le printemps a décidé d'arriver en avant, les crocus et les jonquilles sont en pleine floraison, les cerisiers de Vancouver sont déjà parés de leurs couleurs... comme un hommage aux victimes de toute la folie des humains. Je m'exile un peu pour le moment... Parce que franchement j'ai une furieuse envie d'aller me perdre dans une cabane au fond du Yukon le temps que tous ces abrutis de violence se décident à reprendre leurs esprits.

photo de Bob de chez vancouver is awesome

0 commentaires:

Météo


Archives du blog