mardi 8 juillet 2008

Déjeuner sur l’herbe ou comment que c’est trop bien un geek…

Hier soir, après être rentrée toute suante du boulot sur mon vélo (il fait une température de ouf à Vancouver en ce moment !) et avoir nagé quelques longueurs dans la piscine de notre immeuble, au soleil (trop dur la vie à Vancouver quand même), mon geek préféré m’a fait une belle surprise pour fêter nos 1 an de mariage et nos 10 ans de relations tumultueuses. Le temps de prendre une douche et il m’a embarqué manu militari pour une destination inconnue… (véridique sur le google map qu’il avait imprimé c’était marqué « Unknown road » !)






En fait, sans aller bien loin de Vancouver, nous avons mis le cap pour le Capilano River Park, sur les hauteurs de North Vancouver. Le temps de faire une petite promenade autour du Cleveland dam,le barrage sur la rivière et autour du Capilano hatchery (là où ils élèvent des bébés saumons pour repeupler les rivières), au milieu des pins de Douglas dont certains ont connu l’époque de Christophe Colomb : une belle balade, dans une fraicheur qui nous a fait du bien !


Mais ce n’est pas tout. Mon geek ayant depuis quelques temps décidé de devenir un grand cuisinier de la mort qui tue[1], il nous avait préparé un pique-nique-namoureux-que-comment-il-est-trop-bien :


  • Petits toasts de foie gras (je sais c’est mal, mais qu’est-ce que c’est bon quand même, pis on avait fait du sport avant d’abord !)
  • Des petites Saint-Jacques à la crème et au cidre avec du riz basmati complet
  • Une vraie mousse au chocolat maison (là, avec ça il était sur de pouvoir me demander n’importe quoi après, le loutron est incapable de résister à la mousse au chocolat…)



Il avait tout prévu, y compris le petit plaid pour poser son derrière dans l’herbe au dessus du Capilano Lake avec la vue imprenable sur les montagnes et le réchaud de camping pour réchauffer notre plat.




Mais comme le geek est plein de ressources, il avait au préalable impitoyablement piraté ma boîte mail pour récupérer ma pré-réservation pour Boston et acheter mes billets pour que je puisse aller passer quelques jours de vacances avec mon papa… Mon geek, il est adorable et je n’en voudrais pas d’autre, même s’il joue beaucoup trop à PES 2008 !
Bon voilà c’était un post 3615 ma-vie-avec-mon-geek mais je suis juste de trop bonne humeur ce matin avec une banane jusqu’aux oreilles… Ce sont ces petits plaisirs impromptus qui font le sel de la vie !





[1] Je sais, je casse un mythe là, le geek est capable de faire de la bonne cuisine sans passer par Pizza Hut !

1 commentaires:

Amandine Delplanque a dit…

Joyeux anniversaire de mariage...en retard....comme d'hab mais des bisous qui viennent du fond du coeur !

Splich Splach et plouf

Météo


Archives du blog