mercredi 28 avril 2010

L'envol des abeilles

Le temps passe passe passe et je ne parviens pas à trouver du temps pour mettre à jour ce blog !

Mon dernier voyage à Ottawa m'a ouvert de nouvelles perspectives et j'avais la tête dans les étoiles aux côtés de l'astronaute Julie Payette qui m'a donné envie d'aller voir la terre de l'espace. Petite, je rêvais de devenir moi-aussi cosmonaute... Mais, je vais rester encore un peu les pieds sur terre et les doigts dans la terre...

Le printemps est bien avancé et les averses de grêle ont eu raison des derniers ponpons roses du cerisier devant notre maison. Par contre, les petites pousses vertes semées plus tôt pointent leur petites feuilles et annoncent un été riche de récoltes...

Cérinthes qui émergent...

 et fuschias qui flamboient...

Les premières fraises s'annoncent et le persil a repris de plus belle:


mais surtout, le signe indéniable du retour du printemps est là:


Mes cocons d'abeilles pollinisatrices sont vides, les abeilles se sont envolées de leur maison:


Un peu comme mes abeilles, j'ai passé le plus clair de l'hiver dans un cocon de réflexion et maintenant, je déploie mon énergie à réaliser les projets que j'ai mûri pendant ces longs mois... Du coup, le blog s'en ressent un peu mais je reviendrai vite avec de nouvelles histoires sur la vie en Colombie-Britannique ! 

Pour vous faire patienter, un mystère qui agite mon quartier: un cadavre vient de s'échouer sur la plage de Jericho, à deux pas de chez-nous. Les fins limiers s'agitent... Pour une fois, ce n'est pas juste un pied ! Brrrrr...

1 commentaires:

Anyes a dit…

Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule a avoir besoin de plus que 24 heures par jour...
Bon courage

Météo


Archives du blog