lundi 24 mai 2010

Cheakamus Lake

Ce weekend, nous avons sorti le matériel de camping pour la traditionnelle première sortie de l'année. Cette année, nous sommes partis sans nos amis, mais en famille ! Nous avons pris la route pour Whistler, à environ deux heures de route de Vancouver.  Arrivés sur place, nous avons chargé le matériel sur nos dos et nous avons marché dans la forêt, le long de la Cheakamus River.

Notre objectif: Cheakamus Lake, un lac alimenté par un glacier d'altitude. C'était très calme: pour le premier weekend de la saison de camping il y avait peu de campeurs à s'être aventuré jusqu'ici ! Il faut dire que les températures étaient encore un peu frisquettes !

Par contre les ours sont déjà de sortie donc nous avons du prendre nos précautions pour mettre notre nourriture hors de portée de ces gros gourmands ! Heureusement le parc est équipé de "caches" pour suspendre les sacs de provisions:


Le geek hisse notre glacière...
La glacière est en sûreté !

Nous avons pu profiter d'un rayon de soleil pour marcher le long du lac. Les feux sont normalement interdits dans le parc, donc nous avons  préparé une petite popotte au soleil pendant que j'observais les colibris qui voletaient dans les roseaux et les geais bleus qui venaient essayer de chiper une bouchée !



Le petit passager a passé sa première nuit sous la tente ! Il faisait encore frisquet alors nous l'avions bien emmitouflé ! La nuit, nous avons entendu le hululement caractéristique des Grands Ducs et toutes sortes de bruits produits par les animaux nocturnes. Un écureuil est même venu faire ses dents sur les chaussures du geek ! Au petit matin, la brume donnait une atmosphère mystique au lac et le cri d'un huard solitaire venait percer le silence. (écoutez ce cri ici) Manque de bol, le petit passager avait un petit virus qui a fini par se manifester et n'était vraiment pas au mieux de ma forme... Nous avons donc décidé de plier le camp plus vite que prévu et  battu des records de vitesse pour refaire la randonnée en sens inverse.

Nous avons tout de même bien profité de cette petite virée au grand air et nous sommes promis de retourner bientôt camper. Le soleil et la chaleur nous attendaient à notre retour à Vancouver et nous avons pu profiter de notre jardin le reste de la journée pendant que le petit passager se remettait de ses émotions, heureusement rien de grave !

1 commentaires:

Anyes a dit…

J'imagine que le cri du huard solitaire est aussi efficace que la sonnerie habituelle du reveille-matin.
J'espere que le petit passager va mieux.

Météo


Archives du blog