mardi 21 mai 2013

Gourmandises sauvages: les têtes de Violon



Cette semaine, le retour de la pluie se prête aux balades en forêt et aux cueillettes sauvages. Je me suis offert il y a peu le livre d'une de mes bloggueuses préférées, Linda Louis de Cuisine Campagne. Son livre "L'Appel Gourmand de la Forêt" regorge de recettes à préparer avec les produits de la forêt et donne envie de faire de longues promenades sous les arbres...

Malgré la pluie de ces derniers jours, nous avons eu un magnifique printemps jusqu'ici et avec le printemps, revient le temps de cuisiner des choses fraîches et vertes !
Hier soir, nous avons cuisiné notre premières têtes de violon, qui sont en fait des jeunes pousses de fougère comestibles. 




J'ai découvert les têtes de violon lors d'un voyage en Nouvelle-Écosse, où elles font partie des plats traditionnels. Les habitants des Maritimes racontent que ce sont les autochtones qui leur ont fait découvrir cette plante riche en Omegas, en fer et en fibres. Depuis, j'ai découvert que de nombreuses cultures les consomment, du Nord de l'Europe au Népal.

Cette petite délicatesse se récolte seulement les premières semaines du printemps et il est prudent de savoir correctement identifier la variété de fougère, la fougère-à-l'autruche (Matteuccia struthiopteris), avant de partir faire sa récolte. Certaines variétés de fougères peuvent être toxiques! Les habitués recommandent de ne récolter que quelques frondes par plante, afin qu'elle puisse produire de nouveau l'année suivante.



Alors comment se préparent ces étranges choses? Rien de plus facile, après les avoir bien nettoyées à l'eau froide et débarrassées des parties brunes, on peut soit les plonger dans un gros volume d'eau bouillante salée pendant 12 à 15 minutes, ou les faire cuire à la vapeur de 10 à 12 minutes. 

Ensuite, les plus gourmands pourront les faire revenir à la poêle avec beaucoup de beurre (recette partagée par une amie de Nouvelle-Écosse), une tête d'ail et un trait de jus de citron ou encore les accompagner d'une belle sauce hollandaise. 

Pour les ceusses qui sont à Vancouver et seraient intéressés par la découverte des plantes sauvages comestibles que l'on peut récolter dans le coin, l'herboristerie Gaia Garden propose régulièrement des randos-découvertes avec un spécialiste. La prochaine aura lieu le  9 juin. Le rendez-vous est à Jericho Beach à 14h00, devant la concession.

Bon appétit !

1 commentaires:

Anonyme a dit…

"L'Appel Gourmand de la Forêt"

Avec un titre pareil, m'étonne pas que tu aies sauté dessus !

Arf ^^


Jacques

Météo


Archives du blog