vendredi 7 novembre 2014

Séance de rattrapage ... L'Okanagan au printemps

Ça commence à devenir une tradition de délaisser le blog. Mon bon ami Tony Pennikett, poète et aventurier du Yukon, m'a intimé l'ordre de me remettre un tant soit peut à écrire, même n'importe quoi. me voilà embarquée dans deux aventures simultanées: un club de lecture d'écrivains et un club de lecture de doulas où nous allons explore l'art d'accepter les imperfections. Je tacherais de vous raconter un peu cela...

En attendant, quelques posts de rattrapage... On commence par le printemps dernier. Nous avons embarqué ma petite soeur pour une virée dans l'Okanagan pendant le long weekend de Pâques.

On s'est d'abord arrêté à Hope, juste avant de prendre les passes montagneuses qui mènent vers l'intérieur de la BC. Pas question de s'arrêter à Hope sans aller faire un tour des les tunnels Othello-Quintette. Ce sont ces tunnels qui ont été creusés pour faire passer le chemin de fer au-dessus du canyon de la Coquihalla. A l'époque ce chemin de fer était considéré comme un tour de force d’ingénierie. Les petits passagers adorent, obsédés qu'ils sont par tout ce qui touche aux trains...


 

Ouh, c'est drolement impressionant !

 



Au-dessus de la rivière Coquihalla :




Après cette petite pause à Hope, on a poursuivi notre route sur l'autoroute Hope-Princeton. C'est une route de montagne avec de très belles vues ! Les sommets étaient encore bien enneigés ! Ensuite, dans la vallée de la Similkameen, on a fait une pause à Hedley, un village minier célèbre pour ses mines "dans les nuages".

La mine d'or de Mascot par exemple, se trouve à plus d'1 km au-dessus de la vallée. Pour faire descendre le minerai, ils ont du bâtir un petit téléphérique:

 

 Hedley est une ville minière typique et montre encore quelques vestiges de la ruée vers l'or:




 Ah le plaisir de jouer dans les anciens wagonnets de la mine !



Un gentil monsieur de Hedley nous a aussi laissé admirer sa maquette de locomotive et nous a emmené chercher des oeufs dans son poulailler :


Quelques-un des vieux bâtiments typiques de Hedley:

 


Avant d'aller dîner dans le routier du coin, on a fait un peu d'exercice au parc de jeux...

 

Ensuite, il nous restait encore un peu de route à faire avant d'atteindre Osoyoos, tout en bas de la vallée de l'Okanagan, dans la partie la plus désertique. Nous étions ravis de nous glisser dans nos sac de couchage pendant que le soleil se couchait sur le lac.


Au réveil, Bébé était prêt à partir en exploration... Hou hou ! Debout là-dedans !

 

Nous avons commencé notre journée par une belle balade dans le désert autour d'Osoyoos. Et hop une petite caille de Californie qui joue à câche-câche:


 



Osoyoos est la seule région au Canada où l'on trouve des serpents à sonnette. Attention ! Il ne faut pas les déranger sous peine d'amende !


On s'est promené au pied des vignes avant de visiter le centre culturel du désert





Au centre culturel, on a poursuivi notre randonnée dans la nature, en visitant au passage une reconstitution d'un village traditionnel Osoyoos


On a vu un nid de Buse à queue rousse, où il y avait même des bébés !


Oh ! Un canoe à la taille de bébé...


Tatie découvre les habitations traditionnelles:



Les petits passagers essaient de convaincre Papa deleur installer un tipi dans le jardin à la maison...





En faisant notre randonnée, nous avons admiré quelques pétroglyphes:



Après un déjeuner rapide, nous avons mis le cap sur Oliver pour admirer les vergers en fleurs le long du lac.





Le clou de la journée aura été notre visite au musée du train miniature à Osoyoos.

 Nous avons fini la journée par une plongée dans la piscine du camping avant de nous endormir comme des souches !

 Pour notre dernière journée dans l'Okanagan, nous avons été faire un tour à Kelowna. On devait faire une randonnée à vélo dans Myra Canyon mais il s'est avéré qu'on était trop tôt dans la saison et le centre de location de vélos n'était pas encore ouvert... Qu'à cela ne tienne, nous sommes allés visiter le célèbre vignoble de Mission Hill à la place. Mais d'abord il a bien fallu aller à la chasse aux oeufs de Pâques ! Miam miam !











Sur la route le long du lac Okanagan:


Mission Hill:






On a lâchement abandonné les gamins à Tatie et on en a profité pour goûter des vins et en ramener...




Pendant que Tatie bronzait au soleil:








On a fait une pause au centre-ville de Kelowna pour casser une croûte et dire bonjour à Ogopogo, le monstre du Loch Ness local. On a pu jouer un peu au soleil sur la plage avant de reprendre la route pour la maison.






0 commentaires:

Météo


Archives du blog