vendredi 14 octobre 2011

Thanksgiving: la dinde !

Bon, le plat le plus important du Thanksgiving Canadien c'est la dinde (et je vous vois ceux qui ricanent au fond, la dinde au sens gallinacé du terme !)

Donc, cette année, grace aux efforts de l'ami Guillaume, nous avons obtenu une volaille élevé au grand air de belle taille provenant d'une ferme du côté d'Abbotsford. Je me suis penchée avec circonspection sur quelques livres de cuisine canadiens pour trouver la recette de la fameuse farce qui doit obligatoirement remplir les cavités de la pauvre bestiole sacrifiée sur l'autel de nos appétits. J'ai trouvé une petite recette pas mal chez Rose Murray: la farce aux champignons et riz sauvage, un peu plus légère que la traditionnelle farce aux croutons de pain. J'ai préparé la farce un jour à l'avance et le jour J nous n'avons eu qu'à garnir la bestiole et la mettre au four:

Pour la farce:
  • 500 grammes de chair à saucisse
  • 2 tasses de céleri coupé en petits morceaux
  • 2 gros oignons
  • 2 poires pelées et coupées en morceaux ou deux pommes
  • 500 grammes de champignons sauvages frais (chanterelles, bolets, cèpes...)
  • 1 tasse de riz sauvage de Saskatchewan
  • 1 cube de bouillon de poulet
  • du sel et du poivre
  • de la sarriette (d'après les experts c'est le "savory" de Terre-Neuve qui est le must, justement j'en avais ramené de mon expédition là-bas !)

Cuire le riz (environ 55 minutes dans de l'eau bouillante avec un cube de bouillon de poulet).  Dans une sauteuse, faire revenir la chair à saucisse jusqu'à ce qu'elle soit cuite, réserver. Faire revenir les champignons, puis les oignons avec le céleri et les morceaux de poire. Mélanger le tout avec la chair à saucisse, le riz sauvage. Saler et poivrer et ajouter la sarriette. Bien mélanger.

Pour la dinde:

Bien nettoyer la bête en enlever les abats. Garnir la bête de farce et la ficeler bien serré. Frotter un citron sur la peau. Saler et poivrer. Arroser la bête d'un mélange d'huile de canola et de vin blanc sec. Couvrir le plat de papier aluminium et faire cuire à four chaud (180°C) selon le poids de l'animal. Arroser toutes les 45 minutes, au début avec le mélange d'huile et de vin, puis avec la sauce au fond du plat. Vers la fin de la cuisson, enlever le papier d'aluminium pour faire dorer un peu la bête.

Bon la cuisson c'est long... près de 6 heures pour cette bestiole d'une taille raisonnable. (il y en a de beaucoup plus grosses, on se demande à quoi elles sont nourries...) mais le résultat était franchement bon !

Pour la sauce brune (gravy)

Prélever tout le reste de sauce au fond du plat à la fin de la cuisson, ajouter deux cuillères à soupe de maïzena et bien mélanger, faire cuire dans une casserole jusqu'à ce que la sauce épaississe un peu. Servir chaud avec la dinde !

La sauce aux canneberges
  • 500 grammes de canneberges fraîches (airelles)
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 pincée de clous de girofles et de noix de muscade
  • le zeste et le jus d'une orange
  • deux tasses de sucre granulé

Mettre le tout dans une casserole et porter à ébullition. Laisser cuire environ 5 à 10 minutes jusqu'à ce qu'une partie des canneberges ait éclaté, puis retirer le bâton de cannelle. Servir tiède avec la dinde.


Bon appétit !

1 commentaires:

Anyes a dit…

Je ne plaisante pas l'an prochain j'arrive ;-)

Météo


Archives du blog